Livraison le
vendredi 28/02
Notre philosophie Nos producteurs La livraison
Parrainage
vendredi 28/02
Livraison possible dès 30 €
Sous-total
0,00 €
Frais de livraison Voir conditions
3,90 €
Crédit
0,00 €
Montant total
3,90 €
Panier
0,00 €

La Maison de la Noisette

Arboriculteur, Lacépède
La Maison de la Noisette - Arboriculteur - La Ruche qui dit Oui ! à la maison

L'exploitation

La Maison de la Noisette est spécialisée dans la transformation et la production de noisettes. C’est sur leur verger de 50 hectares qu’Augustin, Amélia, Claude et Régine, qui se considèrent comme des paysans d’aujourd’hui, cultivent leurs noisetiers. Leurs ancêtres se sont lancés en 1987 dans l'arboriculture. Aujourd’hui, l’activité s’est diversifiée et la ferme propose maintenant des confiseries et autres produits à base de noisettes. L’équipe a même ouvert sa propre chocolaterie-confiserie.

Le savoir-faire

Pourquoi vous êtes vous installés dans le Lot-et-Garonne pour cultiver des noisettes ?

La noisette est une culture assez récente en France, et c’est le Lot et Garonne qui l’a initiée. Aujourd’hui, le département produit la moitié de la production nationale.  Le noisetier étant un arbre très rustique, sa culture ne nécessite que très peu de traitements et d’engrais ce qui convient parfaitement au terre argilo-calcaire du Lot-et-Garonne.  Nous cultivons des variétés de noisette de gros calibres pour la table et de petits calibres pour la transformation. 

Par la suite en 2002, vous avez diversifié vos activités ?

D’abord nous avons décidé de mettre en place une activité d’accueil à la ferme pour discuter avec les clients et leur faire découvrir nos pratiques. Nous sommes labellisés "Bienvenue à la ferme", Ferme découverte. Nous sommes également site "Evasion Sud-Ouest. (appartenant à un groupe de 20 sites fédérés autour d'une charte de visites de qualité). Ensuites, nous nous sommes lancés dans la transformation de la noisette que nous cultivons. Nous avons lancé une gamme de produits contenant de la noisette : charcuterie, apéritifs, douceurs sucrées, …

La dernière étape a été pour Augustin de se former au métier de chocolatier confiseur ?

Pour Augustin, la 8e génération de paysans à Lacépède (47), l'envie a été d'aller encore plus loin et de se former au métier de chocolatier confiseur pour ouvrir toujours plus la gamme. Amalia sa sœur l'a rejoint dans cette aventure depuis quelques années.