Livraison le
mardi 09/06

Grand Balleau Terre de Brie

Maraîcher , Jouarre
Grand Balleau Terre de Brie - Maraîcher  - La Ruche qui dit Oui ! à la maison

L'exploitation

Julien a repris en 2013 l’exploitation céréalière de Seine-et-Marne dont s’occupait son père. Avec sa femme Emeline, ils ont décidé de l’étendre pour se diversifier : ils cultivent désormais aussi de la rhubarbe et du safran.

Le savoir-faire

En Île-de-France, les cultures de rhubarbe et de safran ne sont pas légion : c’est pourquoi Julien et Emeline ont décidé d’y consacrer leur savoir-faire. Ils sélectionnent les variétés avec attention et veillent au grain à leur développement. Au Grand Balleau, la qualité prime sur la quantité ! L’exploitation est labellisée bio par Ecocert.

Pouvez-vous nous présenter votre projet ?

Nous assurons la gestion d’une exploitation céréalière à Jouarre, qui appartenait à mon père. Avant cela, nous travaillions tous les deux au traitement des eaux : développer nos cultures dans le respect de l’environnement nous apparaît donc comme une priorité ! Nous n’utilisons pas d’intrants chimiques sur notre exploitation. Nous paillons le sol au pied de nos cultures de rhubarbe, ça permet d’étouffer les mauvaises herbes. On utilise de la paille, mais aussi les feuilles de rhubarbe : elles sont impropres à la consommation mais produisent une substance naturellement insecticide et antifongique redoutable !

 

Vous produisez aussi du safran, que faut-il savoir sur cette culture ?

On a commencé à planter du safran en Octobre 2016, la première récolte a lieu 2 ans après. Le développement de la plante est très lent et elle ne produit que 3 grains de pistil par fleur. C’est ce grain, récolté à la main, qui est consommé ! C’est une culture extrêmement délicate.

 

La rhubarbe, vous la cuisinez comment ?

En plus de nos cultures céréalières, nous cultivons 3 variétés de rhubarbe. Ce sont des variétés douces et comme elles sont très peu fibreuses, il n’est pas nécessaire de les éplucher. Elle est excellente poêlée en accompagnement de poisson ou bien en farce de filet mignon après macération dans du sucre !

 

Avez-vous des projets pour l’avenir ?

On est en train de développer une gamme de produits transformés à partir de nos productions de rhubarbe et safran : confitures, sirop, nectar et jus pétillants !